CHEREAU, nos solutions de transport frigorifique

Contact

CHEREAU H2COLDCHAIN

LA CHAÎNE DU FROID HYDROGÈNE PAR CHEREAU

 

CHEREAU croît en l’hydrogène comme source d’énergie propre pour l’avenir, mais aussi dès aujourd’hui. C’est pour cette raison que cette technologie a été implantée et testée sur le concept ROAD et qu’à travers le programme « FROM ROAD TO REAL » nous en préparons activement l’industrialisation avec la nouvelle gamme CHEREAU Hydrogen Power H2. 

 

CHEREAU est membre de l’AFHYPAC (Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible) et participe à différents projets de mise en place de la filière (Corridor H2 et Ethyr CoManche).

Nous proposons non seulement de nouveaux véhicules à hydrogène pour nos clients, mais apportons également notre soutien à des projets d’implantation de stations à hydrogène sur le territoire.

H2Coldchain vise à transformer la chaine logistique du froid largement basée sur le diesel par une chaine entièrement décarbonée utilisant de l’hydrogène vert.


Comme indiqué sur le schéma ci-contre, il s’agit de mettre à disposition des transporteurs des semi-remorques frigorifiques à hydrogène et, dès que possible, leurs tracteurs, ainsi que les points de production et de recharge d'hydrogène.
En effet, pour pallier l’absence de station et l’autonomie limitée des premiers camions à hydrogène et garantir un hydrogène décarboné au maximum, H2Coldchain propose d’intégrer une station de production et de distribution sur chaque site industriel de la chaîne logistique du froid.
Grâce à des panneaux photovoltaïques équipant les toitures ou des ombrières, un électrolyseur et un réservoir de stockage, il est possible de produire de l’hydrogène vert localement.

Dans ces conditions, la production d’hydrogène vert grâce aux surfaces disponibles sur les différents bâtiments industriels des acteurs et partenaires du projet identifiés (fabricant de produits agro-alimentaires, transporteurs, distributeurs, constructeurs de tracteurs et de semi-remorques) permet de s’affranchir des limitations à court et moyen terme du réseau de station de recharge grand public en fonctionnement ou planifié à date, et d’accélérer la mise en place et la croissance du projet industriel de production et vente de semi-remorques et de camions frigorifiques alimentés par l’hydrogène-énergie.

Ce projet vise donc à la fois à industrialiser les systèmes hydrogène embarqués dans une semi-remorque frigorifique et à traiter l'ensemble des freins ou points bloquants mentionnés plus haut. 

Il permet de répondre aux besoins urgents de décarboner et de dépolluer l’énergie du transport et de la chaine du froid par l’énergie hydrogène, mais possède aussi un enjeu industriel, à la fois pour les porteurs du projet mais aussi pour l’accélération du développement de la filière hydrogène française.
En effet, le déploiement de 1) la production d’hydrogène vert 2) la distribution de l’hydrogène 3) la production et vente de semi-remorques frigorifiques et tracteurs à hydrogène, doit jouer un rôle de catalyseur pour amorcer le marché de la chaîne du froid alimenté par hydrogène, et permettre un déploiement industriel ultérieur encore plus rapide et plus vaste. 

 

 

Pour Damien Destremau, Président de The Reefer Group et CHEREAU :

« Nous sommes déjà engagés dans la transition énergétique. Elle est inscrite dans nos valeurs d’entreprise et nos actes : semi-remorque frigorifique à hydrogène, une première mondiale ; soutien à Energy Observer ; engagement de bilan énergétique neutre de notre site de Ducey en 2025… Mais ce n’est pas suffisant. Nous devons encore accélérer et fédérer, car si nous voulons que le monde change, nous devons être plus nombreux à nous engager. Mi-avril, en réponse à l’appel à manifestation d’intérêt lancé par l’Etat, nous avons proposé un projet de chaine logistique du froid hydrogène baptisé H2Coldchain. Ce projet a reçu de très nombreuses lettres de soutien.

Ainsi, je lance à mon tour un appel : industriels de l’agro-alimentaire et de la pharmacie, transporteurs sous température dirigée, distributeurs, rejoignez-nous ! Décarbonons totalement ensemble notre filière d’ici à 2030, c’est possible, les technologies sont prêtes. »